Le CBD (Cannabidiol) est-il remboursé par la sécurité sociale ?

 

 

 

 

 

 

 

Le CBD n'est pour le moment pas remboursé par la sécurité sociale, ni les mutuelles. Le cannabis thérapeutique cannabidiol n'est pas reconnu comme médicament. Espérons que les choses changent un jour, et que ce soit reconnu comme étant un remède médical pour la santé. L'organisme de la sécurité sociale, ne prend en compte, que les substituts nicotiniques prescrits par ordonnance médicale, le cannabis thérapeutique, n'en fait pas encore partie. Cependant, une expérimentation, en France qui devait débuter en septembre 2020, mais qui à du être reportée à cause du covid- 19 à du débuté à la fin du mois de mars 2021 et doit concerner 3000 patients qui seront traités pendant 2 ans. Ces patients qui sont atteints de maladies graves, consommeront du cannabis sous forme d'huile, par voie orale, ou de fleurs de cannabidiol inhalées après vaporisation. La délivrance d'une ordonnance sécurisée sera donnée par des médecins des structures de référence pour l'expérimentation. Le patient pourra ensuite être suivi par des médecins libéraux formés et volontaires. L'assurance maladie, ne prend que peu en charge les frais de sevrage tabagique. Cet organisme de santé, ne prend en compte que les substituts nicotiniques prescriptibles, par ordonnance. Les e-liquides dont la CBD n'en font partie, la possibilité de remboursement d'un e-liquide au CBD, est plutôt conditionnée à la signature d'une mutuelle complémentaire de santé. Nous vous conseillons donc de contacter votre mutuelle de santé. Certaines mutuelles demandent des documents complémentaires afin de s'assurer que vous vous inscrivez bien dans une démarche de sevrage tabagique.

La piste du cannabis thérapeutique


À cause des effets nocifs de la combustion, l'ANSM exclut que le cannabis thérapeutique puisse être proposé sous forme fumée. Mais des produits au CBD sous formes de gélules ou les huiles cbd sont envisagés, et peuvent déjà être vendus et ingérés sous ces formes. La cigarette électronique, les e-liquides et les huiles sont actuellement considérés comme des produits de consommation courante, leur remboursement par certaines mutuelles n'est pas le signe d'une hypothétique prise en charge future par la Sécurité Sociale. La notion de cannabis thérapeutique se réfère à l'usage spécifique qui est fait, par un consommateur, d'un produit à base de chanvre.

Le cannabis bon pour la santé, mais sans remboursement


Le CBD régule l'humeur, agit sur le stress, les crises d'angoisses, d'anxiété, soulage les douleurs articulaires et musculaires, lutte contre la schizophrénie, à des effets positifs sur les nausées, les vomissements, les maux de tête, l'épilepsie, mais aussi le diabète et améliore le sommeil. La dose moyenne de CBD au quotidien, se situe entre 100 et 300 mg, mais ceci reste une théorie, il n'existe pas de dose maximale à ne pas dépasser, à vous de juger vos besoins et vos attentes. Il est important de comprendre que l'huile de CBD ou un e-liquide CBD ne peut pas se substituer à un traitement médical sérieux et officiel de votre pathologie sauf avis contraire de votre médecin traitant qui connait vos problèmes de santé. Consultez toujours votre médecin avant prendre la décision de vapoter le CBD ou n'importe quel autre mode de consommation.

Le CBD sur le plan médical


En 2019, les euro-députés ont affirmé leur intention d'établir une distinction claire entre le cannabis à usage médical, les produits au CBD et les autres utilisations du cannabis. Le 13 février de cette même année, le parlement européen à voté une résolution visant à soutenir la recherche et à établir des normes uniformisées sur le cannabis médical et le CBD. Les législations sur le CBD changent, cela pourrait amener les organismes de santé et les mutuelles à multiplier les cas de figure ou les produits au CBD (cannabidiol) pourraient à l'avenir être remboursés. Cinq maladies, nécessitant un traitement à base de cannabis à visée médicale ont été retenues. Il s'agit des douleurs neuropathologiques, causées par une lésion du système nerveux, de certaines formes d'épilepsie, ainsi que le traitement des contractions musculaires, causées par la sclérose en plaques. Le cannabis thérapeutique est aussi utilisé pour des soins palliatifs, ainsi que pour soulager les douleurs résultant de la chimiothérapie. Toute maladie ne faisant pas partie de cette liste, ne peut en aucun cas avoir accès à une prescription médicale. Le CBD est un produit aux 1001 vertus sur le plan médical et n'a aucun effet psychoactif.

Mise à disposition de médicaments dérivés du cannabis


La prescription du cannabis thérapeutique sur ordonnance est aujourd'hui difficile à obtenir pour les patients. Pour être concerné, il faut répondre aux mesures prévues par le décret N° 2013-473 du 5 juin 2013 qui régit toutes les opérations relatives au cannabis à usage thérapeutique, à ce jour les mesures n'ont pas beaucoup évoluées. Les restrictions restent encore assez rigides dans ce domaine, malgré les dérogations permettant la mise à disposition de médicaments dérivés du cannabis dans certains cas de figure. Ce que nous pouvons dire aujourd’hui, est que les études médicales réalisées sur l'administration thérapeutique d'huile de cannabidiol aux patients souffrants de divers maux, se sont avérées plus qu'efficaces et que le point positif, à la différence de certains remèdes synthétiques, est que le CBD ne cause pas d'effets secondaires connus à ce jour. Mais, le CBD médical n'est pas à cette date un produit médical reconnu en France par l'agence du médicament qui reste encore très prudent sur le sujet, affirmant que l'huile de CBD serait un produit illégal. Ce à quoi le ministère de la Santé est en désaccord en précisant que tant que l'huile de CBD à un taux de THC inférieur à 0,2% cela en fait un produit légal est autorisé sa commercialisation et consommation en France. Cela ne peut que nous réjouir au plus au point sachant que les contrôles des produits de CBD commercialisés sont doré et déjà mis en place, car c'est justement de la qualité d'huile de CBD que dépend l'efficacité d'un traitement alternatif éventuellement et obligatoirement autorisé par le médecin ou le spécialiste suivant la pathologie en question.

Le cannabis thérapeutique et sa mise en garde


Le dosage de l'huile de CBD est certainement un point important, que chaque consommateur choisissant cette huile naturelle, mais puissante devrait prendre au sérieux. La raison est que parfois lorsque le dosage est trop élevé, cela peut présenter un souci sérieux, pour cela il est recommandé de suivre les conseils d'utilisation donnée par votre vendeur. Attention également, évitez de prendre le volant si vous avez vapoté, car le cannabinoïde peut provoquer une somnolence. D'une manière générale approchez l'utilisation du CBD avec une grande prudence, commencez par des petits dosages, et ajustez suivant vos besoins et vos attentes. Nous n'avons aucun doute le CBD va vraiment vous aider.